melon et fruits
Santé et Forme

Comment bien choisir son melon pour vous régaler tout l’été ?

On a beau être un homme ou un mec, il n’empêche qu’il faut quand même faire les courses de temps en temps ! C’est pourquoi, si vous aimez le melon mais ne savez pas comment le choisir… Vous allez être servi !

Le melon reste le fruit phare à déguster tout l’été. Et pour cause, les Français en consomment environ 6 kg par an et par personne. Sur nos étals de juin à septembre, ils embaument de leurs parfums exquis les marchés ou les rayons des magasins. Comment bien le choisir ou le consommer? Cet article est là pour vous guider.

Comment choisir un bon melon ?

Il peut être rond ou ovale, sa robe lisse ou brodée, son goût sucré et désaltérant. De quoi s’agit-il ? Du melon bien sûr ! Et pour mieux le découvrir, c’est par ici.

Ce beau fruit tout en rondeurs est par excellence le fruit phare de l’été. Les Français en consomment environ 6 kg par an et par personne, de juin à septembre pour la pleine saison. Toutefois, il faut savoir que le melon est un légume de la famille des cucurbitacées et non un fruit. Mais peu importe, en entrée, en plat ou en dessert, on peut tout faire avec lui. Et si vous en doutez encore, on vous le prouve !

melon et fraises
Le melon est délicieux accompagné de quelques fraises !

Le melon, le roi de nos assiettes en été

Pour la petite histoire, le melon originaire d’Afrique, a été tout d’abord découvert en Europe via l’Italie. Cependant, c’est Charles VIII, roi de France installé à Amboise de 1483 à 1498 qui fut le premier à ramener quelques spécimens à Cavaillon. A partir de là, sa consommation n’a jamais cessé de progresser pour le plus grand plaisir de tous.

Néanmoins, seules 4 variétés de melon sont principalement cultivées et vendues en France. Quelles sont-elles ?

  • Le « cantaloup charentais » que l’on trouve un peu partout et pas seulement en Charentes. Il a une chair orangée et les tranches sont bien marquées sur sa peau lisse,
  • Le « charentais brodé« , son cousin avec une peau plus rugueuse,
  • Le « vert olive » à l’écorce de la même couleur que son nom mais de forme ovale,
  • Et le « galia » à chair blanche, sucrée et rafraîchissante.

Sans oublier toutefois certaines autres variétés moins connues, comme le « sucrin de Tours », le « melon de Trets », le « rouge de Perse », le « petit gris de Rennes » ou encore le melon « serpent » car il ressemble plutôt à un concombre tout entortillé.

Mille façons de se régaler avec le melon

Par conséquent, grâce à sa chair sucrée et rafraîchissante, le melon est apprécié des fins gourmets tout comme des enfants. De plus, nombreuses sont les occasions pour le déguster à l’infini.

  • A l’apéritif : en billes, en bouchées, en granité, en brochettes ou encore en cocktail avec de la vodka, par exemple,
  • Pour l’entrée : avec un peu de « Porto », en soupe ou en tartare,
  • Servi façon « tapas » : avec un délicieux jambon de Bayonne ou encore avec du magret de canard fumé,
  • En plat principal : cake salé ou salade composée,
  • En dessert : sous forme de glace maison ou avec des fruits frais…
melon et fruits
Le melon se mange aussi bien en entrée qu’en dessert

Les critères de sélection d’un bon melon

De toute évidence, les recettes peuvent être multiples et variées car avec lui, tout est simple à préparer. En revanche, il faut rester vigilant lors de son achat. En effet, un bon melon ne se choisit pas au hasard, Voici les 5 critères principaux à retenir.

  1. Son poids. Plus le melon est lourd, plus il sera gorgé de sucre. N’hésitez donc pas à le soupeser dans votre main.
  2. Sa queue ou son pédoncule. Elle doit se décoller naturellement. C’est la preuve que le melon est à maturité et prêt à être consommé.
  3. Son parfum. N’hésitez pas à le porter à votre nez pour humer son odeur. Elle doit être agréable et sucrée. A contrario, si le melon sent trop fort, c’est qu’il est déjà trop mûr.
  4. Sa peau. Peu importe qu’elle soit lisse ou brodée (l’apparence provient de la variété), elle doit surtout être ferme. Un melon « mou » est un melon qui n’est plus bon à déguster.
  5. Les tranches ou les rayures sur le melon. Elles ont la particularité de marquer environ une dizaine de tranches, signes de qualité.

Le melon, un as de l’hydratation

Par ailleurs, les vertus minceur du melon ne sont plus à démontrer puisque celui-ci est essentiellement constitué de 90 % d’eau. Et bien que son goût soit sucré, il est néanmoins l’un des fruits les moins caloriques, avec seulement 30 à 50 kcal pour 100 g.

De plus, gorgé de minéraux et de provitamines A, (ou carotène) bénéfiques contre le vieillissement des cellules, le melon possède en outre des vitamines B et C qui sont de puissants antioxydants. Il se retrouve donc naturellement dans le hit-parade des aliments à utiliser ou à consommer sans modération.

Pour exemple, voici une recette toute simple à réaliser pour avoir une jolie peau ou se faire un soin des mains. Le résultat est top et ne coûte pas cher. Autrement dit, encore une autre bonne manière de préparer sa peau au soleil sans avoir à passer par la case bronzage.

Préparation pour un masque spécial « bonne mine »

Ingrédients :

  • 1/4 de melon charentais, chair et graines comprises
  • 1/2 banane
  • 1 cuillère à soupe de miel.

Préparation :

Mixez le melon et ajoutez-y la banane écrasée et le miel. Appliquez ensuite le mélange sur le visage en laissant agir environ 10 mn. Cela aura pour effet de stimuler la mélanine favorable au bronzage, grâce à l’action des caroténoïdes. Rincez ensuite et essuyez votre visage délicatement. Votre peau sera fraîche et tonique pour toute la journée.

melon
Ce légume/fruit se déguste tout l’été jusqu’à fin septembre

Avec ce cucurbitacée, réalisez un soin nourrissant pour les mains

Plus simple encore à réaliser, il suffit de mixer 1/4 de melon (toujours avec ses graines) et d’y ajouter 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Vous obtiendrez un mélange pâteux. Badigeonnez-en vos mains, en laissant agir 10 mn avant de rincer. Celles-ci seront alors toutes douces et bien hydratées.

Pour aller plus loin avec le melon

Dernier petit conseil. Mieux vaut laisser votre melon à l’air libre, à température ambiante. Ainsi, il ne perdra en rien de ses propriétés et aura au contraire, tout le temps de mûrir. D’autre part, cela évitera également qu’il ne parfume tout l’intérieur de votre réfrigérateur.

En définitive et à n’en pas douter, le melon sera bien cet été encore, le fruit/légume star de nos assiettes !

 

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laissez-nous un petit commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :