Le ick : ce détail qui vous dégoûte à jamais de votre mec

Le « ick », (très utilisé dernièrement sur Tik Tok et Instagram) est un terme pour désigner votre soudaine aversion pour votre crush ou pour votre nana ! De ce trait de caractère qui vous plaisait tant chez votre partenaire, lors de votre première rencontre amoureuse… Ne voilà t’y pas qu’aujourd’hui, le moindre petit truc chez l’autre, vous agace sérieusement ! Mais pourquoi donc ? Et que s’est-il donc passé ?

Serait-ce dû à la fatigue que vous avez accumulé depuis un certain temps ? Est-ce parce que vous déprimez un peu en ce moment ? Ou peut-être, s’agit-il simplement d’un petit passage à vide ? Allez savoir…

Si vous êtes atteint par le « ick »

Une chose est sûre cependant. Lorsqu’on est atteint par le « ick Factor », d’un coup, d’un seul… Les choses que vous vivez à deux jusqu’à présent, ne seront plus jamais comme avant.

Pourquoi et comment en êtes-vous arrivés là ? Tentons de décrypter ce phénomène (qui n’est pas nouveau au demeurant) afin d’y voir un peu plus clair. Vous êtes tout ouïe ? C’est parti !

ick factor
Le chien à sa mémère, l’un des ick les plus courants !

Quand « le ick » sonne le glas de l’amour

Dans n’importe quelle relation, il y a toujours des petits trucs qui vous plaisent davantage chez votre partenaire, que chez d’autres. Il suffit d’ailleurs d’observer la magie des premiers jours ensemble, pour nous rendre-compte ô combien on apprécie chez elle ou chez lui, certains détails particuliers.

Autrement dit, ce que certains prendraient pour des défauts ou des bizarreries… Et bien, vous, vous y voyez des choses singulières ou charmantes, qui sont délicieuses ou à croquer. La preuve s’il en faut…

  • Il aime vous faire des blagues en permanence et vous adorez ça
  • Il chante à tue-tête sous la douche mais cela vous fait rire
  • Sa passion, c’est la mécanique mais vous trouvez ça plutôt bien
  • Ses cheveux hirsutes sont toujours en désordre mais ça lui donne un petit look rebelle
  • Sa barbe n’est pas toujours bien entretenue mais peu importe
  • Il aime les films d’action et vous, les films romantiques
  • Il ne prend jamais le temps de manger correctement car sinon, il serait toujours en retard
  • Il ne range pas toujours ses affaires qui traînent mais ce n’est pas un souci en soi
  • Il n’a aucun goût pour choisir ses sous-vêtements ni ses fringues mais vous vous en occupez
  • Il renifle ou racle sa gorge sans arrêt mais c’est sa sinusite qui fait ça… Etc.

« Le ick » dans le couple : la fin des compromis ?

C’est pourquoi, en fonction de votre empathie ou de votre tolérance mais aussi grâce à tout votre amour à son égard… Il va de soi que nous ne sommes pas tous identiques, face à ce que nous acceptons ou pas, chez un homme ou chez une femme. Toutefois dans une vie à deux, les compromis ou les concessions, être indulgent ou compréhensif sont souvent nécessaires, afin de gagner le respect et la confiance de l’autre.

Cependant, avec le temps et les années qui défilent, il n’est pas toujours facile ni évident pour le couple, de rester au sommet ou en haut de l’affiche, à chaque instant. L’intimité de chacun se faisant moindre, on finit alors, par tout connaître de l’autre, dans les moindres recoins.

Plus de jardin secret, moins d’espace pour respirer ou s’épanouir… Et hop ! De couple fusionnel au départ, vous voici en train de vous étouffer mutuellement, dans des scènes de vie chaque jour, un peu plus étriquées.

ick et fatigue
Faites le point sur ce que vous pouvez supporter ou pas chez l’autre

Ick : c’est là où le bât blesse !

Car oui ! Tout ce que vous trouviez initialement attirant chez l’autre, va soudainement se transformer en un dégoût prononcé ou encore, devenir une source de contrariétés permanentes. Et ce, malgré votre bonne volonté à tout faire pour chasser ces mauvaises pensées de votre tête.

Désormais, rien ni personne n’arrivera à vous faire changer d’avis sur ce que vous pensez de votre crush ou de votre compagne. Vous ne voyez plus dorénavant que ses défauts et tous ses « ick » qui vous exaspèrent…

Tout vous irrite ou tout vous énerve chez lui ou elle. A commencer par exemple par :

  • Il mange et boit goulûment, sans même prendre la peine de mastiquer les aliments
  • Son rire strident vous perce à chaque fois les tympans
  • Ses ongles de pied sont tout tordus et jaunâtres
  • Ses mains sont aussi rugueuses et granuleuses qu’un cactus
  • Il lui manque des dents mais il s’en fout de son sourire
  • Son look déglingué n’est pas sa priorité
  • Son chien compte tellement pour lui qu’il dort entre nous chaque nuit
  • Il aime cuisiner mais il en met partout à chaque fois
  • Jouer à la console et aux jeux vidéos, il n’y a que ça de vrai !
  • Raconter des conneries ou rembarrer le serveur, ça l’amuse… Et ainsi de suite.

« Mamourrrrr », l’un des ick les plus agaçants à supporter

Bref ! Autant dire tout de suite, que le temps des amours, vous est compté. Vous qui espériez vivre une vie amoureuse intense, passionnée, digne d’un conte de fées… Vous voici, soudain, propulsé dans un histoire glauque et désastreuse où les moindres faits et gestes de l’autre, vous rebutent. Plus rien ne vous attire chez elle ou chez lui. Plus rien n’a de sens à vos yeux. Plus rien n’est excusable ni acceptable.

A chacun de ses « Mamour » ou de ses « chérieeee« , vous grimacez. Chaque fois qu’il/elle vous touche, vous vous refermez comme une vieille huître. Il/elle vous parle mais vous ne l’écoutez même plus. Son odeur corporelle pestilentielle vous insupporte tellement, que vous avez envie de gerber en sa présence. Ses manies ou ses habitudes sont devenues les rituels de vos disputes incessantes. Son haleine vous répugne dès qu’il s’approche de vous… Etc. Etc. J’en passe des vertes et des pas mûres…

Quand les « ick » deviennent des manies agaçantes

Vous l’aurez donc compris, « le ick » (tiré du mot anglais « icky » qui veut dire « répugnant »), une fois installé dans votre vie de couple, n’est pas prêt de s’en aller de si tôt. Bien au contraire. Non seulement, il va trouver un formidable refuge au creux de votre âme en peine… Mais il va surtout, désagréger votre petit coeur, tout rongé par la culpabilité ou l’insatisfaction de ne pas être aimé à votre juste valeur !

Avec le « ick », il n’y aura donc plus de limites. Telle une tornade, tout va aller de mal en pis ou de pire en pire et le retour en arrière reste ainsi peu probable.

Comment transformer « le ick » en quelque chose de supportable ?

A moins que vous ne fassiez le nécessaire pour remédier à cela. Comment ? Et bien, il suffit de continuer la lecture de cet article, pour le savoir.

ick et crush
Votre crush mange comme un sagouin ? C’est l’un des ick que vous lui reprochez !

Si le « ick » est beaucoup plus répulsif que le simple fait de douter de votre relation ou encore de l’envie réelle d’être encore avec quelqu’un… Il n’en est pas moins vrai, que vous pouvez toujours essayer de laisser une deuxième chance à votre partenaireCelle où il pourra se rattraper ou réparer ses erreurs et améliorer par là-même, ses défauts.

Pour cela, vous devez comme d’habitude passer d’abord par la communication, élément essentiel à toute relation. Et ce quand bien même sa cire d’oreille vous écœure toujours autant ou encore, quand il se coupe les ongles des orteils et qu’il les regarde voler à travers la pièce…

Non ! Vous devez être capable de passer outre afin de parvenir à instaurer un dialogue constructif et intelligent, entre vous.

Analyser vos « ick » pour mieux comprendre qui vous êtes

D’autre part, il serait également intéressant de vous auto-analyser un peu pour voir si ce « ick factor » soudain n’est pas finalement, le déclencheur de quelque chose de plus profond chez vous.

A savoir par exemple, s’il ne s’agit pas plutôt d’une façon déguisée de vous auto-protéger, en compromettant notamment vos chances en amour. En avoir marre des manières de la personne ou de la façon dont elle se comporte avec vous et vos proches, peut certes arriver. Mais pas forcément au point de rompre immédiatement avec l’autre ou de déclencher la séparation définitive.

Sciemment ou inconsciemment, il arrive parfois que ce mécanisme d’auto-défense se mette en place afin de vous protéger. Ou pour lutter contre l’échec de la relation, la peur de l’engagement mais aussi celle du rejet ou encore, celle de l’abandon.

Du coup, au lieu de repousser votre conjoint en lui trouvant des tas de défauts, vous devriez peut-être réfléchir sur ce que vous avez accepté vous-même, au départ. Une personne, chez qui vous avez aimé tout-de-suite son sens de l’humour par exemple, ne va pas sans un rire fort ou tonitruant parfois.

Pour chaque chose, il y a le « flip » (côté positif) et le « flop » (côté négatif). Les deux côtés faisant partie d’un ensemble et donc, d’une personnalité.

ick phénomène
Le ick risque d’être toujours là si vous ne faites pas le nécessaire. Réfléchissez-bien.

Quand le ick devient le hic de la relation

Pareil pour une personne qui vous a parue « insouciante » au début de la relation sentimentale mais qui peut finalement, se révéler « irresponsable », dans certaines situations. Idem pour celui ou celle qui était à l’origine « décisif » mais qui peut devenir « autoritaire » plus tard.

Par conséquent, au lieu de passer rapidement d’une relation à l’autre, sous couvert d’insatisfaction ou de frustration… Tout en rejetant brusquement tous les maux de la terre sur l’autre… Posez-vous, avant tout, les bonnes questions, du style : « Pourquoi je ne pourrais pas tomber sur quelqu’un de parfait ?  » ou encore « Pourquoi me suis-je encore installée avec un pauvre mec ? « , « Pourquoi parle-t-il toujours uniquement de lui ?  » Etc.

En opérant de cette façon, vous verrez que vous aurez rapidement des réponses à toutes vos questions. Mais d’autres options peuvent aussi être envisageables. N’oubliez pas que c’est sans doute vous, et vous seul, qui attirez à vous ce genre de partenaire. Cela vaut peut-être le coup d’y réfléchir, un peu plus longuement, non ?

Toutefois, un hic (ou ick) subsiste tout de même. Celui notamment de savoir si vous allez répondre à l’appel des sirènes, en changeant de partenaire une fois de plus ou si vous allez, au contraire, déclencher le drapeau rouge pour « réparer » la relation et continuer du coup, votre aventure à deux ?

Mais ça… Seul l’avenir nous le dira.

 LIRE AUSSI

Disputes : pourquoi s’engueule-t-on souvent à Noël ?

Homme autoritaire : comment le supporter

Je suis Needy… Mais je me soigne

Voici comment devenir irrésistible auprès de tous !

Séduction : faites-vous ces erreurs de conduite

Tous vos commentaires à ce sujet sont les bienvenus sur ce blog. Mais en attendant, nous vous disons…

A de suite.

Avatar de Marie Da Cruz

Marie Da Cruz

Love Coach et donc experte en Relations Sentimentales, je me suis toujours intéressée aux Hommes en général et en particulier, aux nôtres. Alors, parler des Mecs sur ce site, (en bien comme en mal), c'est l'occasion de mieux les découvrir, pour arriver à mieux les comprendre par la suite.

On vous attend pour les commentaires!

%d blogueurs aiment cette page :