Complexes masculins : comment vous en défaire ?

Complexes masculins : comment vous en défaire ?

4 septembre 2020 0 Par Marie Da Cruz

S’il y a bien un sujet sur lequel les femmes et les hommes sont (enfin !) à égalité, c’est bien celui des complexes ! Qu’il s’agisse du ventre, des seins, de la bouche, du nez ou encore des oreilles (si, si !)… Tous semblent réunir des critères physiques disgracieux selon les standards de la beauté actuelle. Comment se défaire alors de certains complexes masculins qui vous pourrissent la vie au quotidien ? Venez, suivez-nous. Nous vous indiquons comment y remédier !

Complexes de mecs : miroir, miroir, suis-je toujours le plus beau ?

Souvent silencieux et beaucoup plus discrets vis-à-vis de leurs complexes, les hommes ne sont pourtant pas en reste par rapport aux femmes. De fait, si ces dernières se doivent d’être minces, grandes et élégantes selon le culte de la beauté moderne… Les hommes quant à eux doivent être forts, virils et ne montrer que très peu de leurs émotions.

Autrement dit, tous ceux qui ont des parties du corps avec des vergetures, de la cellulite, des seins proéminents, un nez à la Cyrano de Bergerac ou bien qui sont en surpoids ou seulement un peu enveloppés… Et bien, ceux-là ont très certainement des complexes à gérer avec eux-mêmes, chaque jour.

Alors, pour mieux comprendre de quoi il s’agit précisément, revenons tout d’abord sur la définition du mot : « complexes » .

complexes homme

Les complexes viennent souvent de l’enfance…

Etre complexé, qu’est-ce-que cela signifie réellement ?

Bien entendu, il peut y avoir en chacun de nous, des choses qui ne nous plaisent pas forcément. Toutefois, elles n’impacteront pas pour autant notre quotidien.

En revanche, dans le cas d’une personne complexée, celle-ci s’interdira (ou du moins limitera) de montrer aux autres ce qu’elle considère comme honteux ou moche pour elle. Et ce, au point d’en ressentir une forte souffrance ou un poids psychologique.

Les conséquences liées aux complexes peuvent donc être très importantes. Comme celle notamment de la perte de confiance en soi.

Avoir des complexes ou quand le regard des autres pèse sur votre vie

Par ailleurs, l’origine des complexes chez une personne, remonte souvent à l’enfance ou encore à l’adolescence. Elle est la plupart du temps liée à l’environnement familial, social ou encore à l’éducation. Il suffit parfois d’une simple parole émise sur votre corps, votre apparence ou bien votre façon d’être… Pour que cela laisse des marques indélébiles chez certains.

D’où l’existence de différents types de complexes – physiques, intellectuels, sociaux ou d’infériorité – qui surgissent du coup, en fonction de l’âge mais aussi de votre sensibilité (29 % des hommes se trouvent en général trop sensibles et 32 %, trop anxieux).

Les complexes ne sont donc pas l’apanage des femmes. Les hommes cherchent eux-aussi à gommer ou à faire disparaître ce qui les dérange. A commencer par les défauts physiques qui peuvent se corriger assez facilement. Comment ? Ça tombe bien ! On vous dit quoi faire !

Complexes masculins

Comment se défaire de certains complexes ?

Comment vaincre certains complexes masculins ?

Le premier conseil que l’on pourrait vous donner, c’est d’une part, de prendre du recul et d’admettre (une bonne fois pour toutes !) que personne ne se trouve ou n’est parfait ! Pour preuve.

Prenons le cas de l’Humoriste Booder. Il est le premier à rire de lui-même, en faisant de sa « laideur » (on le cite) son fond de commerce ! 42 ans, 1 m 60 et un physique plutôt atypique. Dans l’émission du mercredi 2 septembre 2020 de Cyril Hanouna, sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste (TPMP), l’artiste a déclaré qu’il souhaitait « montrer qu’avec de la volonté, on peut arriver à tout  » .

Dans son livre autobiographique Un bout d’air (éditions Hugo Doc), il raconte notamment sa venue au monde difficile. Condamné par les médecins à ne pas survivre très longtemps, il a du batailler corps et âme pour arriver là où il en est aujourd’hui. Comme quoi, tout est possible !

booder sans complexes

Booder, Humoriste à succès a appris à s’accepter tel qu’il est ! source de l’image amomama.fr

D’autre part, selon le type de complexe et l’impact psychologique qu’il a sur vous, déjà en parler avec un thérapeute ne peut être que bénéfique. En tant que personne spécialisée (psychologue par exemple) dans l’écoute et l’analyse, elle peut vous être fort utile pour vous aider à vous accepter tel que vous êtes.

Cependant, pour corriger rapidement certains complexes physiques, le sport et la transformation de quelques habitudes de vie, peuvent parfois changer la donne. En obtenant ainsi un corps différent, l’image que vous allez renvoyer de vous ne sera plus la même. Vous vous accepterez sans doute plus facilement. Voyons de suite comment procéder.

1. Votre ventre ou votre petite bedaine

Comme tout le monde le sait déjà, la jeunesse n’est pas éternelle ! A partir de 30 ans, la testostérone (une hormone qui joue sur les organes génitaux, la pilosité, la libido, la masse musculaire ou encore l’humeur…) commence à baisser chez un homme. D’où l’apparition petit-à-petit d’un ventre beaucoup moins tonique, souvent joliment enrobé par de magnifiques poignées d’amour.

Il va de soi que sans une hygiène de vie régulière et une activité sportive soutenue, vous ne pourrez pas y échapper. D’autant plus que cette solution reste l’une des plus faciles et saines qu’il soit.

2. Pas de muscles… Pas de tablettes de chocolat !

Si vous manquez de musculature, de « biceps » ou de « tablettes de chocolat » comme on dit couramment… Un petit abonnement dans une salle de sport ne peut pas vous faire du mal. A condition d’être motivé et assidu dans la durée. Attention tout-de-même, à ce que la prise de masse musculaire ne se transforme pas en une course effrénée de body building ! Vous n’obtiendriez que l’effet inverse de celui escompté.

complexes physiques

Un physique non musclé ? L’un des complexes fréquents chez les mecs !

3. Calvitie et perte de cheveux

L’alopécie (ou la pelade) est une accélération de la chute des cheveux ou des poils. Elle survient dans 50 % des cas dès la cinquantaine, chez les hommes. Certains s’y feront très bien mais d’autres, considèrent cela comme une perte de séduction et de vieillissement. Néanmoins, des solutions existent de nos jours comme la greffe de cheveux ou implants capillaires, des lotions anti-chute de cheveux pour limiter la casse mais aussi le rasage complet de votre crâne qui vous donnera à coup sûr, un super nouveau look à la Bruce Willis…

4. Trop ou pas assez de poils

La pilosité chez un mec est d’autant plus importante qu’elle est synonyme de virilité. Pour ceux qui n’en ont pas sur la figure (barbe, moustache, bacchantes et autres rouflaquettes…), un visage glabre peut refléter une diminution de masculinité ou une faible production de testostérone mâle. Sachez néanmoins que ce n’est juste qu’une question de peau. Vous pouvez tout-à-fait avoir un taux de testostérone super élevé et ne pas avoir un seul poil sur le « caillou » ou sur le corps ! Après tout, n’est pas « poilu » qui veut !

A contrario, ceux qui en ont trop sur le torse, les épaules, le cou, etc. n’osent même pas se mettre en maillot de bain ou torse nu, en public. Toujours affublés de tee-shirts manches longues ou de pantalons (rarement de shorts), ils souffrent en silence sous un soleil de plomb. Pour éviter d’en arriver là, envisagez éventuellement l’épilation. Au rasoir, à la tondeuse électrique, à la cire, au laser… Peu importe la technique, du moment que vous passez à l’action ! Aujourd’hui, les soins du corps pour homme ont énormément évolué et les instituts de beauté savent parfaitement bien les gérer. Par conséquent, accordez-vous régulièrement une parenthèse bien-être, rien que pour vous. Vous verrez que vos complexes disparaîtront comme par enchantement.

5. Il est comment votre zizi, à vous ?

Ah ! La taille du sexe ou du pénis chez un homme ! C’est probablement l’un des complexes les plus fréquents chez la gent masculine.

Est-elle assez grande, assez grosse ? Moyenne, petite ? Vaillante ou paresseuse ?… Bref ! Les mecs parlent souvent de leur verge comme d’une « copine intime » qui connaîtrait tous leurs moindres secrets, en matière de sexualité ou de sexo.

Sauf qu’il y a aussi ceux qui n’en parlent jamais, par peur du ridicule. Nous voulons dire par là, ceux qui ont des micro-pénis par exemple, des malformations ou bien une petite taille (la moyenne du pénis au repos étant de 9,16 cm de longueur pour une circonférence de 9,31 cm). Véritable handicap pour la personne qui est concernée par cette gêne, celle-ci va éviter les vestiaires communs mais aussi de se mettre nu devant sa ou son partenaire. Pour résoudre ce problème, la pénoplastie (intervention qui permet à l’homme d’élargir ou d’allonger la taille de son sexe) peut être une solution envisageable par un professionnel de la santé.

Sinon, dites-vous que « tout ce qui est petit, est mignon !  »

complexe sexuel

La taille de leur sexe compte beaucoup pour de nombreux hommes…

La beauté sans complexes, enfin !

Pour conclure sur ce sujet (très vaste au demeurant), l’essentiel dans la vie, c’est bien évidemment de s’accepter tel que l’on est. Mais pour éviter d’être blessé ou d’avoir à en souffrir, il faut également faire un travail sur soi. En solo ou aidé par un spécialiste, cela vous permettra de surmonter facilement certains de vos complexes. Et si vous devez avoir recours à la chirurgie esthétique… Pourquoi pas ? Du moment que cela change votre vie et que vos complexes s’envolent une bonne fois pour toutes. L’essentiel étant de vous sentir bien, quoi qu’il vous en coûte !

Vous pouvez maintenant, nous laisser tous vos commentaires et n’hésitez surtout pas à nous livrer vos témoignages personnels.

A de suite !