L’argent fait-il toujours bon ménage au sein du couple ?

L’argent fait-il toujours bon ménage au sein du couple ?

18 novembre 2020 0 Par Marie Da Cruz

Aujourd’hui, nous allons vous parler d’un sujet récurrent au sein du couple : l’argent ! Car quoi que l’on en pense, il n’en reste pas moins que ce sujet demeure le numéro 1 des conflits dans le couple.

Alors, sans plus tarder, voyons de plus près comment éviter – du mieux possible – ce problème qui revient régulièrement sur le tapis. Soyez attentif et prenez des notes… C’est parti !

Comment éviter que l’argent ne détériore petit-à-petit le couple ?

Au début d’une histoire d’amour, on a beau se dire que tout ira bien… Il n’empêche qu’au fil du temps, votre belle petite histoire romantique peut vite se transformer en un cauchemar ! Pourquoi ? Tout simplement parce que si « L’argent ne fait pas le bonheur » , il peut y contribuer tout de même ! Mais attention ! Pas de n’importe quelle façon !

En effet, les conflits qui tournent autour des finances ou du budget familial sont souvent ceux qui sont au coeur des disputes conjugales.

A priori, les hommes, à la différence des femmes, ont pour la plupart d’entre-eux, une approche bien différente de la gestion du ménage ou du pot-commun.

Ah oui ? Mais que reproche-t-on concrètement à l’autre alors ?

l'oseille

Sans chercher forcément à être riche, chacun a besoin d’argent…

Dépenses dans le couple : ce qu’on reproche à l’autre

Voici pour vous, de façon non exhaustive, les 5 principales raisons qui ressortent fréquemment :

  1. L’un des deux paye beaucoup plus de choses que l’autre
  2. Il ou elle est jaloux ou envieux de la situation financière de l’autre
  3. Sur les deux, il y en a toujours un qui se sent inférieur à l’autre
  4. Il ou elle est ultra dépensier et ne pense qu’à lui
  5. Il ou elle dépend entièrement de l’autre car il ne travaille pas…

Pour mieux comprendre la situation, prenons l’exemple de Fabrice, un jeune entrepreneur de 37 ans, qui a plutôt bien réussi dans la vie. Il nous explique ce qui a réellement « larvé » son couple et pourquoi il faut être vigilent, en ce qui concerne l’argent dans le couple.

Vie à deux : comment régler les conflits d’argent ?

Lorsque j’ai créé ma boîte, j’ai eu la chance et l’opportunité de gagner pas mal d’argent en très peu de temps. Grâce à cela, j’ai toujours pu pratiquer mes loisirs préférés et vivre comme bon me semblait. Autrement dit, je ne me suis jamais vraiment privé de quoi que ce soit, tout en prenant soin d’en épargner une partie ou d’investir au fur-et-à-mesure.

Et puis un jour, j’ai rencontré Adeline. Le courant est passé aussitôt et nous nous sommes rapprochés l’un de l’autre, assez rapidement, je dois bien l’avouer.

Du coup, nous avons décidé de nous mettre en ménage, sans réaliser toutefois que c’était peut-être là, le début des emmerdes ! Car en effet, l’argent (qui était un non-sujet au départ) est vite devenu le souci principal de notre couple.

En vivant à deux,  Il a fallu qu’on effectue une remise en question totale des dépenses, (faites à deux ou tout seuls) par rapport aux revenus de chacun.

dépenser sans compter

Certains n’hésitent pas à dépenser à la légère…

Quand l’amour n’a plus sa place à cause du fric !

Pour ma part, sans même m’en rendre-compte, je n’ai toutefois pas changé grand-chose à mon style de vie. Assez individualiste, j’avais un peu de pépètes… Pourquoi ne pas les dépenser, en les utilisant à ma guise ?

Il faut reconnaître qu’à l’époque, mon portefeuille était souvent rempli de quelques billets de banque. J’adorais ça, sentir le pognon »dans la poche ou avoir du flouze dans les mains… Cette sensation de me sentir riche, d’avoir quelques ronds de côté pour subvenir à tous mes besoins… Tout cet argent me donnait le sentiment de me sentir important, d’être un winner, plutôt qu’un looser… De faire partie de ceux qui font fortune, de ceux qui ramassent une part de la galette et qui ont assez de fric pour en abuser ! 

D’être un flambeur, dites-vous ? Non ! Pas vraiment !

Après tout, j’avais bossé dur pour l’avoir ce put… d’oseille ! Si mes finances étaient au beau fixe, c’est aussi parce que je m’en étais donné les moyens ! L’argent ne tombe pas du ciel, vous le savez bien, non ? Il a fallu que je me batte pour garder ma trésorerie à flot, que je me donne les possibilités d’augmenter mes investissements […]

Sauf qu’Adeline, elle, a commencé à trouver ça inadmissible ou intolérable. Ses remarques avaient beau être plausibles, je m’en foutais complètement. Notamment lorsqu’elle me reprochait toutes mes dépenses superficielles, comme les jeux d’argent ou encore le Casino. De même que les nombreuses absences qui en découlaient.

Pour être heureux : le bonheur aurait-il un prix ?

Pendant un certain temps, elle ne m’a rien dit car elle voulait encore croire en notre histoire d’amour. Mais aussi, parce qu’elle ne manquait de rien, au fond. Je la comblais de cadeaux et assumais les charges de la maison. Nous partions régulièrement en vacances ou en week-end… On vivait bien…

Mais la vie n’est pas toujours comme on l’imagine et petit-à-petit, notre relation s’est détériorée en n’ayant plus aucun sens. On ne manquait de rien, certes ! Mais l’essentiel pour elle n’était plus là. C’est-à-dire ma présence et notre complicité des débuts. Lorsque j’ai compris mes erreurs, il était déjà trop tard ! Elle m’a quitté un matin, sans remords ni regrets […]

Aujourd’hui, j’ai la chance de vivre de nouveau, avec une femme merveilleuse. Mais une chose est sûre : l’argent entre-nous, cette fois-ci, contribue désormais à notre bien-être et à notre bonheur et non à le détruire ! 

argent et bien-être

L’argent peut aussi contribuer au bonheur et à un certain bien-être…

Argent et vie à deux : établissez les choses clairement dès le départ !

Comme vous pouvez le constater, l’histoire de Fabrice est révélatrice de ce qu’il peut arriver, si les choses ne sont pas clairement établies dès que vous vous installez ensemble.

Pour faire simple, sachez que seules 3 solutions sont à envisager :

  1. L’un des 2 conjoints ne travaille pas
  2. Les deux ont ont une activité avec des revenus similaires
  3. Les deux travaillent mais les revenus sont très différents.

Si l’on reprend dans l’ordre ces trois configurations, la première situation répond souvent à un choix d’éducation des enfants. Plutôt que mettre les enfants à la crèche ou à l’école avant leurs six ans, certains couples préfèrent s’en occuper eux-mêmes. En outre, ce ne sont pas forcément ces couples-là qui se disputent pour le budget puisque les choses ont été décidées d’un commun accord auparavant.

Cependant, n’oublions pas qu’une fois les enfants élevés, celui qui ne travaille pas (au sens conventionnel du terme), peut alors ressentir une certaine frustration ou une dépendance financière envers celui qui travaille.

A celui donc qui a des rentrées d’argent,  de mettre en place un approvisionnement régulier sur un compte dédié aux dépenses quotidiennes et aux besoins de celui qui ne travaille pas. Et ce, afin qu’à 50 ans, l’un des deux ne se retrouve alors sans aucun revenu ni retraite possible.

Quand l’addition risque d’être trop salée…

Dans le deuxième cas de figure, les deux ont des revenus semblables ou proches.

Là-aussi, les disputes seront moins nombreuses puisque chacun peut honorer, quasiment à parts égales, les frais ou les charges inhérentes à la vie commune. A condition toutefois que tout cela soit bien statué entre les deux protagonistes, dès le départ. L’ouverture d’un compte commun est souvent la solution la plus pratique dans ce cas-là.

Quant à la troisième possibilité où l’un gagne plus que l’autre, il s’agit ici de la discorde la plus fréquente. A cela rien d’étonnant puisque celui qui gagne 2 ou 3 fois plus que l’autre aura l’impression…  Soit de porter l’autre presque tout seul sur ses épaules, soit de se sentir « supérieur » à l’autre. Le risque ? Au fil du temps, des ressentiments de par et d’autre peuvent apparaître et déstabiliser ainsi le couple.

portefeuille et argent

La vie à deux n’est jamais facile à réussir. Notamment à cause de l’argent.

Les 10 commandements à appliquer en cas de conflits d’argent dans le couple

Pour réussir à faire disparaître les problèmes liés à l’argent dans le couple, suivez, par conséquent, ces 10 commandements que Parlons Mecs à établi pour vous. Vous verrez qu’ils peuvent arranger bien des situations, parfois critiques.

  1. Votre mode de fonctionnement, tu établiras (faut-il des comptes séparés, en commun ou les deux ?)
  2. Votre projet de vie commun, tu respecteras (si tes priorités ne sont pas les mêmes que l’autre, discutez-en avant toute chose)
  3. Les dépenses de l’autre, jamais tu ne les jugeras (si toi l’économe, tu trouves ton conjoint dépensier, tu es déjà dans le jugement !)
  4. De ton contexte familial, tu t’en souviendras (ton milieu social, tes origines, d’où tu viens, ta relation à l’argent…)
  5. De toutes tes dépenses, t’en parleras (tiens tes comptes à jour et note-les bien noir sur blanc)
  6. De ton épargne, tu t’en occuperas (un peu d’argent de côté avec un compte bancaire sain te rassureront)
  7. Ce qui est à moi est à moi, tu éviteras (à moins que vous ne soyez que des partenaires égoïstes)
  8. De ce qui est à toi est à moi, tu t’empêcheras (certainement pas ! Évite les parasites !)
  9. Tout ce qui est à moi est en partie à nous, tu pourras (c’est la tendance actuelle : chacun paye en fonction des revenus de chacun)
  10. Ce qui est à moi est à nous, tu partageras (c’est peut-être ça l’osmose parfaite du couple, si les deux sont d’accord)

Au final, l’important, c’est que chacun y trouve son compte !

En résumé, lorsqu’il s’agit de parler d’argent, la communication dans le couple (encore elle !) reste primordiale. Établir dès le début de la relation amoureuse des bases claires et simples pour vos projets de vie commune ou encore votre mode de fonctionnement… C’est s’accorder toutes les chances de donner à votre amour, l’envie de vivre et d’être heureux !

 C’est lorsque l’argent vient à manquer que l’on commence à le compter  – Oxmo Puccino (rappeur)

Maintenant, à vous de me dire ce que vous en pensez personnellement. Les commentaires sont là, juste en-dessous de l’article !

A de suite !