Cuisson au barbecue : comment la réussir à tous les coups ?

Cuisson au barbecue : comment la réussir à tous les coups ?

Réussir parfaitement bien la cuisson de vos aliments au barbecue n’est pas toujours chose aisée ni facile. Et que celui ou celle qui n’a jamais vécu cela de façon désastreuse, quand tous les invités sont là… Me jette la première merguez à la figure, si je mens (si ! si ! vous pouvez…) !

Pour preuve s’il en faut ! Souvenez-vous donc de vos derniers barbecues en date ! Soit vos saucisses sont toujours trop cuites (voire cramées), soit elles ont perdu tout leur jus, à cause notamment d’une flamme trop forte… Avouez qu’elles ressemblent davantage à des fruits secs ratatinés plutôt qu’à de bonnes chipolatas bien fraîches !

Réussir sa cuisson au barbecue s’apprend !

Sans parler du pauvre poivron, des rondelles d’oignon ou encore des tranches de tomate qui sont tellement confites qu’il ne reste pratiquement plus rien à manger ou à récupérer sur la grille !

Quant au poisson à l’orientale ou les crevettes façon Thaï… Et bien, pour la plupart, il ne leur reste que le nom, d’alléchant !

Car pour le reste… Les senteurs ou les parfums exotiques tant attendus, se sont vite transformés en une odeur plus désagréable, qu’appétissante !

Autrement dit, avec vous, le fiasco est souvent total malgré votre bonne volonté à vouloir faire de votre mieux.

barbecue party

La cuisson au barbecue exige de la maîtrise et de la connaissance !

Autant dire que l’on ne s’improvise pas le « Top Chef » du barbecue, du jour au lendemain… Ou du moins, cela nécessite de vous perfectionner encore un peu. Pour vous aider dans cette démarche, il faut être attentif à certaines règles que vous devez respecter !

Voici par conséquent, de quoi apaiser votre incompétence vis-à-vis de la cuisson au barbecue. Pinces, fourchette et grillades en main, sans oublier la toque sur la tête… C’est parti pour une cuisson qui va réveiller vos papilles, vos sens et tous les fins palais !

BBQ : quels sont les températures de cuisson à adapter à vos grillades ?

Pour faire court, sans chercher à rentrer dans des détails beaucoup trop techniques pour la plupart d’entre-nous, veuillez noter cependant que le temps de cuisson réel dépend de nombreux facteurs. A commencer notamment par la taille de l’aliment, la température extérieure ou encore le type de barbecue utilisé.

En effet, un barbecue au gaz, au charbon ou électrique ou bien une plancha ou encore un brasero n’ont pas tous les mêmes caractéristiques de cuisson. Selon l’intensité de la flamme ou de la chaleur dégagée par l’appareil, vos ingrédients ne cuiront ainsi pas, de la même manière. En outre, s’il y a du vent ou s’il fait plus froid dehors que d’habitude, cela nécessitera de vous adapter.

Pour bien maîtriser vos cuissons d’aliments au barbecue

Toutefois, de manière générale, on peut considérer que les températures de cuisson idéales sont les suivantes :

  • Un steak : entre 230 et 280°C
  • La volaille : entre 140 et 200°C
  • Le gibier : entre 130 et 180°C
  • Le poisson : entre 160 et 180°C
  • Les légumes : entre 150 et 180°C

Certes, il va de soi que vous n’avez pas forcément un thermomètre de cuisine ou une sonde à la main pour mesurer cela, lors de vos barbecues-party.

Je soupçonne même que c’est plutôt une petit verre de rosé (à boire avec modération) que vous tenez là, entre vos doigts. Et vous avez raison ! Cette boisson (par grosse chaleur ou pour accompagner votre déjeuner ou votre dîner d’extérieur), est ce qu’il y a de mieux pour cette occasion !

viande au barbecue

La viande de bœuf nécessite une cuisson au barbecue quasi parfaite…

5 astuces pratiques pour réussir à coup sûr, votre cuisson au barbecue

Alors, pour ne rien rater pour autant, mieux vaut donc vous fier à ces 5 conseils, pour un bon timing de cuisson au barbecue.

  • A l’aide d’un essuie-tout, séchez votre viande et votre poisson en les tamponnant légèrement. Ensuite, pour éviter qu’ils ne collent à la grille du barbecue, enduisez-les d’un filet d’huile d’olive de préférence. Parsemez-les également d’herbes de Provence si le coeur vous en dit.
  • Vous pouvez démarrer vos cuissons par la volaille comme les pilons de poulet ou les ailerons, suivis par les saucisses, merguez et tous les autres aliments qui nécessitent une cuisson modérée. A l’instar du porc ou du veau qui eux, doivent cuire un peu plus longtemps que le reste.
  • Pour ce qui est des viandes de bœuf ou d’agneau, elles doivent griller à feu assez vif sans toutefois qu’il n’y ait de flammes. Attendez par conséquent que vos braises soient bien chaudes et ardentes. Saisies rapidement, vos entrecôtes, faux-filet ou côte de bœuf seront délicieuses de tendreté.
  • Une fois disposés sur votre barbecue, ne piquez jamais vos aliments lors de leur cuisson. Ils perdraient tout leur jus et deviendraient alors « caoutchouteux » ou durs à mastiquer. Idem pour le sel et le poivre. Attendez plutôt la fin de cuisson pour saler vos préparations.
  • Une viande ou un poisson mariné la veille, avec toutes vos épices et arômes préférés, n’en sera que meilleur à la cuisson. Mais aussi à la dégustation ! Car si la marinade a pour particularité d’attendrir les chairs, elle exalte aussi de tous ses parfums !

Voilà ! C’est aussi simple que ça ! Une fois maîtrisée la cuisson au barbecue n’aura donc plus aucun secret pour vous !

poulet au barbecue

De jolis pilons ou des ailerons de poulet au barbecue, de quoi vous mettre l’eau à la bouche !

Barbecue et grill : un « entre-soi » pour profiter de l’été malgré tout

Fini donc ceux qui s’autoproclament « Rois du barbecue » en faisant des caisses mais qui foirent tout ! Ceux qui, en revanche, font cuire les aliments à la va-vite, par peur qu’ils ne refroidissent dans l’assiette…

Et observez bien ceux qui ne se trompent jamais dans leurs préparations ni dans leurs plats… Ceux qui respectent à la lettre, les marinades et les temps de cuisson pour chaque catégorie d’aliments. Mais surtout, ceux qui prennent le temps de vivre.

Ben oui, quoi ? Si la pandémie nous contraints à nous cloîtrer chez nous dorénavant ou à ne pas sortir à l’extérieur après 18 heures… Il y a fort à parier que c’est « l’entre-soi » qui sera privilégié en grande partie.

D’autant plus que le barbecue reste encore (pour combien de temps, on ne sait pas) une façon conviviale, peu onéreuse et pratique pour sortir de l’isolement ou de la solitude. Bien évidemment vous devez respecter les gestes barrière et les consignes sanitaires de sécurité… Mais c’est encore possible !

Et si l’on se faisait un petit barbeuc ce week-end ?

Alors profitons-en, en nous asseyant gaiement sur nos balcons, terrasses ou encore dans nos jardins. Tout ça, tout ça, à l’abri du virus et des « variants » de toutes sortes…  La vie est peut-être courte mais toujours assez belle pour être dignement vécue !

Faites comme eux et devenez à votre tour, le roi ou la fée du barbecue…

Il est temps de passer à l’action.  Votre petite famille et tous vos invités vous attendent (au tournant surtout !)… Et n’oubliez pas que, plus que jamais, l’été promet d’être chaud autour du brasero ou du barbecue !

barbeuc

Du repas familial à celui avec les amis, le barbecue est la solution idéale pour ne pas s’enfermer ou s’isoler !

Et bon appétit, bien sûr !

(Visited 1 times, 1 visits today)