Gaslighting : C’est quoi un gaslighter ?

Gaslighting : C’est quoi un gaslighter ?

30 janvier 2020 0 Par Marie Da Cruz

Le gaslighter que l’on peut traduire en français par décervelage, en dit long sur le mode opératoire de certaines personnes. En effet, derrière un conjoint, un patron, un ou une ami(e), voire même un enfant, se cache peut-être un individu toxique et très malsain pour votre santé mentale. Qui est-il et comment le repérer ? Essayons dans cet article, de déjouer le manège pervers du gaslighter…

Le gaslighter, de l’inimaginable à la réalité

Vu pour la première fois dans le film de George Cukor, Gas Light datant de 1944, le gaslighter manipule par divers stratagèmes et manigances sa femme, qu’il a décidé de rendre folle. D’où son nom.

En effet, avec le gaslighter, la violence ou le harcèlement moral ne sont en rien visibles ni palpables. Ce dernier manipule discrètement sa victime afin qu’elle soit la première à douter elle-même, de sa santé mentale.

Après avoir gagné sa confiance, cet individu va donc choisir sa proie, pour la soumettre à son entière volonté et jouer avec elle, comme bon lui semble. Mais surtout, pour lui faire perdre l’esprit.

le gaslighter

Le gaslighter peut se cacher derrière n’importe qui !

Comment un gaslighter procède-t-il ?

Et malheureusement, ce mode opératoire peut surgir dans toutes sortes de relations. Il n’y a pas d’exception. Tout le monde peut un jour ou l’autre, être effectivement sous l’influence de ce genre de manipulateur pervers. Et ceci, sans même le savoir. Comme par exemple :

  • Parents – enfants
  • Patron – employé
  • Sœur – frère
  • Mari – épouse
  • Voisins – amis, etc.

En usant de la sorte, ils vous font douter petit-à-petit de votre santé mentale mais aussi de votre propre mémoire ou encore de votre perception du réel. Pour preuve s’il en faut…

Le gasligther, un manipulateur pervers sans en avoir l’air

Imaginez-vous au travail. Votre collègue de bureau a toujours été très envieux de vos capacités ou encore de vos succès. Mais ça, il ne vous l’a jamais avoué. Bien au contraire.

Un jour, il vous flatte, un autre, il vous dit que votre dossier est nul… Que vous avez oublié ceci ou cela, que vous ne savez plus ce que vous faites… Et ainsi de suite, chaque jour qui passe. A force de vous entendre répéter inlassablement que vous perdez la boussole, vous finissez par le croire. Vous vous demandez même si vous n’êtes pas en train de tomber malade, tellement il a raison !

Du coup, là où vous étiez sûr de vous, vous commencez alors à douter, à perdre confiance, à ne plus savoir distinguer le vrai du faux… Bref ! Vous voilà soudain pris d’angoisses et d’inquiétudes, à chaque nouveau défi ou à chaque challenge à relever… Et, vous finissez tant bien que mal par accepter cette éventualité, puisque la fatigue et les soucis aidants, votre collègue a sans doute raison. Après tout, il ne veut que votre bien, pas vrai ?

Voilà ce qu’est un gaslighter. Cet individu est pire que le pervers narcissique. « Expert » dans l’art de la manipulation mentale, son seul objectif est de vous rendre fou ou folle et ainsi de nuire à toutes vos facultés, physiques et cérébrales. Sous de faux airs de gentil, aimable, sympa et altruiste… Il ne recherche au fond que votre perte. Et si vous pensez, (à tort), que non… Que cela ne peut pas être possible ou encore envisageable…

le gaslighter

Le gaslighter est déterminé à vous rendre fou !

Quand votre vie n’a plus aucun sens

Détrompez-vous ! Si vous vous sentez désespérément triste, déprimé, totalement vide ou encore en proie sans cesse à des angoisses lorsque vous côtoyez cette personne en particulier… Si vous n’êtes plus que l’ombre de vous-même et qu’elle vous dit sans arrêt : « ma pauvre chérie, tu t’es vue… Tu ne vas pas bien du tout ! » alors qu’elle prétend vous aimer et être là, pour vous aider… C’est probablement un signe qui doit vous alerter sur ses agissements.

De plus, si celle-ci vous dit que vous ne valez rien un jour et vous enfonce en paroles, un peu plus chaque jour… Et que le lendemain, elle vous félicite ou vous complimente comme si rien ne s’était passé la veille… Il y a fort à parier qu’elle emploie cette technique pour vous déstabiliser et saper en vous, votre approche des choses.

En outre, si vous essayez de lui fournir les preuves de ses propos contradictoires, sachez que gaslighter fera en sorte de les nier, prétextant qu’il n’a rien dit de la sorte ! C’est vous et vous seul, qui vous inventez toutes ces histoires et ces propos !

Il vous proposera même, avec une audace et un aplomb que seuls les gaslighters possèdent, de vous confronter à vos proches qui pensent de vous, la même chose que lui ! Comment lutter alors face à ça, perdu au milieu de toute cette confusion ?

Le gaslighter : nier tout en bloc, pour vous faire perdre la boule

Menteurs invétérés, plus le gaslighter va nier ses propos, plus vous vous questionnerez sur votre réalité des choses. Et du coup, vous finirez par accepter la sienne, en doutant totalement de vous. Il a su vous convaincre et surtout vous induire en erreur sur vous-même.

Déstabilisé, sans même vous en rendre-compte, vous êtes alors constamment dans un état de confusion. Vous avez peur de prendre des décisions (est-ce bien ou mal ce que je fais ?) et vous ne pourrez pas agir, ni vivre sans la présence de votre manipulateur.

D’où cette impression de devenir fou et de vous sentir en sécurité uniquement à ses côtés. Il est celui qui sait ce qui est le mieux pour vous, laissant libre-court à tous ses fantasmes… Et notamment à celui de vous détruire ou de vous éliminer au fil du temps, tel un marionnettiste avec sa petite marionnette !

gaslighter

Avec le gaslighter : tout nier pour mieux convaincre !

Un manipulateur pire que le pervers narcissique

Toutefois, attention au fameux syndrome de Stockholm, qui définit bien, l’empathie que vous pourriez avoir vis-à-vis de votre bourreau ou encore de votre tortionnaire. En adoptant son point de vue, ( à votre insu), vous risquez même de le défendre, envers et contre tous !

Ne soyez pas, par conséquent, dupe ou encore assez naïf pour croire tout ce qu’il dit de vous. A la moindre impression d’être victime de gaslighting, consultez s’il le faut et surtout, entourez-vous également des bonnes personnes.

Non pas celles qui n’ont pas le courage de s’interposer ou de faire bouger les choses… Mais allez plutôt, vers celles qui pourront vous apporter le soutien nécessaire, face à ces personnes dangereuses et manipulatrices.

Leur en parler, c’est déjà un pas vers une délivrance et un retour à la normale. D’autant plus, quand votre vie et celle de vos proches, en dépend.

Et si vous aussi, vous avez un témoignage à nous apporter, laissez-le nous, ici en commentaires.

A de suite, donc.