Un mec malade ? Il est toujours sur le point de mourir !

Un mec malade ? Il est toujours sur le point de mourir !

2 janvier 2020 0 Par Marie Da Cruz

Quand un mec est malade, il n’est pas loin de trépasser ou encore de basculer du côté obscur de la Force. Et s’il a chopé un petit rhume… Ce n’est quand même pas de sa faute ! Comment réussir alors à le supporter dans ce cas-là ? Voyons de suite ce qu’il vous reste à faire.

Un mec malade ? C’est l’enfer !

Avez-vous déjà remarqué combien un mec se sent malade dès qu’il a juste un petit rhume ? Et bien que cela puisse prétendre à sourire, le sujet reste néanmoins très sensible quand on veut l’aborder en couple. Pourquoi et que faire lorsqu’il faut alors supporter nos petits chéris, à l’aube de leur mort ? Voici quelques pistes à suivre pour ne pas devenir leurs “Mômans” !

Quand un mec est malade… Il ne peut plus rien faire !

Bien entendu, ils ne sont pas tous pareils et certains arrivent même à ne jamais tomber malades. Sauf que la grande majorité d’entre-eux avouent toutefois être incapables de réagir au moindre bobo.

En effet, soit il se terre dans sa chambre toute la journée, soit il reste avachi sur le canapé devant la télé, espérant que son état s’améliore comme par miracle.

Autrement dit, le mec “malade”, atteint d’un rhume ou d’une petite gastro (suite à trop d’huîtres et de crevettes avalées pendant le réveillon) va irrémédiablement clamer haut et fort qu’il ne tardera pas à passer l’arme à gauche. Faut-il dans ce cas, préparer le testament ou les papiers officiels suite à son décès imminent ? Rien n’en est moins sûr.

D’autant plus quand il refuse catégoriquement d’aller chez le médecin ou encore d’aller chercher quelques médicaments à la pharmacie. Non, il résistera envers et contre tous ! Il est fort l’Homme. Rien ne peut l’abattre ! Oui ! Mais quand même !

Du coup, devinez qui va s’y coller ? Mais vous, bien entendu !

Quand il appelle sa femme au secours

Car oui ! Notre cher et tendre petit “Rambo“, ne sait pas quant à lui, souffrir en silence. Non ! Il geint, se plaint sans cesse, tousse, éternue, a les yeux vitreux et son front est brûlant… Sans parler de sa gorge qui lui fait horriblement mal et qui l’empêche de boire ou de manger… Oui, mais voilà… Vous, vous ne pouvez pas comprendre. Lui seul sait ce qu’est d’être au plus mal et vous… Et bien, vous êtes là à le regarder, en train d’agoniser sans rien faire.

Pourtant, il a besoin de vous, nom d’un chien ! Vous êtes aussi dans sa vie pour vous occuper de lui, non ? Et encore plus quand il est fiévreux ou mal fichu ! Allez! Faîtes quelque chose mais ne le laissez pas mourir comme ça… Il souffre le pauvre !

Toutefois, à moins que l’on n’ait aucun problème à changer les couches d’un vieux libidineux, il n’est pourtant pas si facile pour la plupart d’entre-nous, de “jouer les infirmières” au chevet de notre petit Mamour. Ou alors peut être que Mère Térésa sommeille en nous et que nous sommes toutes finalement, vouées à leur rendre service. Après tout, les miracles existent, non ? (Ah non ? Zut alors…)

Malade, un mec ne sait plus rien faire

Et c’est justement là tout le problème. Malheureusement, il faut tout de même un peu de temps pour guérir ou pour sortir d’une bonne crève. Sauf qu’avec Monsieur, cela dure beaucoup, beaucoup plus longtemps ! Pour certains, cela ressemble même à une longue maladie incurable. Un petit bouton sur le visage et ça y est ! C’est un cancer de la peau. Un mal de ventre… Sans doute un ulcère en pleine évolution…

Tout est prétexte pour mourir avec un mec malade

Incapable de se laver, de se faire à manger et même parfois de pisser tout seul… Ce mastodonte de 80 kilos va alors se retrouver totalement dépendant de sa femme ou de sa compagne. Celle-ci devra ainsi le déplacer, le nourrir à la petite cuillère ou encore l’alimenter au bol de bouillon de poule comme elle le ferait pour un enfant. Le soir venu, une fois l’Homme couché, elle va le couvrir et le border pour ne pas qu’il ait encore plus froid. Tremblotant, la sueur perlant sur son front, il portera alors un regard compatissant sur celle qui lui sauve, une fois de plus, la Vie.

Ce n’est qu’ensuite, qu’il pourra enfin s’endormir dans les bras de Morphée (qui est un mec au demeurant !) jusqu’au lendemain, de façon calme et paisible, (un peu comme sur la pub de Vics Vaporhume, vous voyez).

Quand le mec malade perd toute sa sexy attitude

Alors… Une fois l’Homme endormi, vous voilà seule avec vous-même. Et là, vous réalisez soudain que celui que vous avez choisi comme partenaire dans la vie… Et bah, il n’est pas aussi sexy que vous ne l’imaginiez. Comment réussir à oublier ses plaintes de petit choupinet tout fragile et comment le trouver de nouveau désirable ? That’is the question !

De fait. En ayant perdu toute sa sexy attitude, ce mâle réputé pour sa force, son charisme ou encore sa virilité se retrouve finalement être plutôt douillet et hyper sensible au moindre petit microbe qui passe par lui.

Il va de soi que comparé à une femme qui a de quoi se plaindre tout au long de sa vie (du moins entre 12 et 60 ans), sans oublier les accouchements ou encore les douleurs menstruelles… Monsieur n’a certes, pas vraiment de raison valable pour geindre de cette manière. Et pour ceux qui vivent seuls ou sont célibataires, sachez Mesdames, qu’ils appellent alors Maman à leur rescousse. C’est dire ô combien celle-ci reste présente dans leurs vies, qu’ils soient d’ailleurs mariés ou vieux garçons.

Hommes fragiles : la faute à Maman ?

On peut par conséquent se demander si les mères n’y sont pas pour quelque chose quant à la fragilité de leurs petits poussins mâles. Les couveraient-elles différemment des filles ? Non, parce que c’est vrai… Dès qu’un homme a le nez encombré, Môman accourt aussitôt à son secours en lui préparant plein de petits plats ou bien cette fameuse tisane que seule elle, détient le secret. Et croyez-le ou non, et ben… ça marche ! Une bonne nuit de sommeil et hop ! Voilà votre Don Juan ragaillardi et prêt à affronter le monde, plus en forme que jamais ! Et ce, grâce notamment à la femme qui lui donna la vie ! Avouez que c’est rageant, non ?

Apprenez à prendre soin d’un mec malade

S’occuper d’un mec malade ? Que la Force soit avec toi !

Cependant, si Môman n’est pas dans les parages, il va bien falloir que vous la remplaciez. Et quand bien même la tentation d’achever votre homme mourant est forte, sachez toutefois que chez certains couples, c’est encore pire quand il y a un des deux qui est hypocondriaque. Imaginez l’enfer à votre porte et surtout sous votre toit au quotidien ?

Remerciez par conséquent Dame Nature de vous avoir donné la chance de vivre avec un mec somme toute rarement enrhumé ou pas très souvent flapi. Pas la peine donc de le buter tout de suite. Rappelez-vous ô combien vous l’aimez, sinon vous risquez de le regretter. Si, si !

Par ailleurs, souvenez-vous également que lorsque vous êtes malade, c’est quand même lui qui vous apporte le verre d’eau sucrée avec un petit cachet d’aspirine. Souvent très attentionné à votre égard quand vous succombez à votre tour, pas la peine du coup, de faire la grimace en ce qui le concerne.

Restez zen par conséquent. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Et si cela vous réconforte, imaginez-vous une seconde si votre mec malade devait subir les contractions ou une péridurale… Sans doute que l’espèce humaine serait déjà éteinte depuis belle lurette !

Allez. Maintenant que vous êtes avertie… Que la Force soit avec vous et n’hésitez surtout pas à nous laisser tous vos commentaires sur ce sujet ! Ils pourront sans douter aider pas mal de monde dans votre cas.

A de suite ! 🙂