Se faire larguer par texto, sms, etc. Est-ce mal, vraiment ?

Se faire larguer par texto, sms, etc. Est-ce mal, vraiment ?

27 août 2020 0 Par Marie Da Cruz

Se faire larguer par sms ou par texto et autres messageries – que l’on soit un homme ou une femme – est presque devenu banal de nos jours. A cela rien d’étonnant puisque les applis de rencontre et l’usage intensif des réseaux sociaux ont considérablement modifié notre rapport à l’autre. Mais qu’en est-il de se reconstruire après ça ? C’est à découvrir dans cet article.

Quand un homme vous quitte par sms

Au-delà du fait que mettre fin à une relation amoureuse n’a jamais été agréable pour personne… On peut se demander alors, si cet acte jugé, il y a quelques années, comme indigne ou ignoble, est-il réellement aussi grave qu’il n’y parait de nos jours ?

Pour cela, nous avons rencontré d’une part, Clément, 27 ans, qui a récemment quitté sa copine par un  Short Message System (sms), sans se sentir coupable pour autant… Et Géraldine, 30 ans, virée de la vie de Richard, par un simple texto, comme une « vieille chaussette » (on la cite) et qui à ce jour, ne s’en est toujours pas remise !

se faire larguer

Quoi de plus triste que de se faire larguer par sms

Rupture amoureuse : quand un petit sms suffit pour mettre fin à une histoire d’amour

Mon histoire avec Cindy, date d’il y a deux ans, à peine. Nous nous sommes connus sur un site de rencontres, via une application. C’était magique au début ! Je me souviens que je me dépêchais de rentrer pour aller sur mon ordinateur portable pour lui écrire des tas de messages. D’ailleurs, à chaque fois que j’entendais le « ding » de mes notifications, j’arrêtais immédiatement tout ce que je faisais sur le moment, pour lui répondre ! J’étais raide dingue amoureux de cette fille, à l’époque.

Elle était gentille, douce, jamais un mot plus haut que l’autre, toujours avenante et disponible… Bref ! La copine idéale pour beaucoup de garçons certainement mais qui, au fil du temps, m’a vite lassé. Son manque de personnalité ou plutôt de caractère a eu raison de notre amour. Elle ne me contredisait jamais, j’avais toujours raison. Son admiration pour moi m’obligeait à être toujours le meilleur, le plus beau, le plus fort… Du coup, j’en ai eu marre ! 

Rompre par sms pour ne pas faire de mal ou de la peine ?

Le problème, c’est que je ne savais pas comment le lui annoncer. Après tout, je ne voulais pas lui faire de peine ou de mal. D’autant plus que l’on ne s’est jamais disputés, ne serait-ce qu’une seule fois. Vous voyez le truc ?

Alors, pas facile de trouver les mots pour lui dire que je ne la supportais plus ? C’est franchement pas évident ! Et puis un jour, un pote m’a suggéré de lui envoyer un texto, lui annonçant que c’était fini entre nous… J’ai pris mon courage à deux mains et je l’ai fait !

Et bien, croyez-le ou non, à ma grande surprise Cindy n’attendait que ça ! Elle-aussi ne savait pas vraiment comment m’annoncer qu’elle avait déjà rencontré quelqu’un d’autre ! Autrement dit, elle aussi, m’a largué par sms ! Ça m’a évité de culpabiliser dans ce cas-là…

rompre par sms

Les hommes ne sont pas à l’abri de la rupture par sms…

Comme vous pouvez le constater, il arrive parfois que « tel est pris qui croyait prendre » ! Dans la situation de Clément, Cindy lui a rendu un fier service ! Pas de larmes, pas de cris, pas de ressentiments et encore moins de regrets… Ils se sont quittés comme ils se sont aimés : dans l’indifférence et l’impersonnalité totales.

Se faire larguer : des messages courts et sans ambiguïté par sms

Cependant, cela ne se passe pas toujours de la même manière pour tous. Notamment lorsqu’on tient éperdument à quelqu’un, qu’on ne veut en aucun cas, perdre. Un peu à l’image de Géraldine, une « jolie plante » comme Richard se plaisait à la surnommer.

Dans une vie, il y a des hommes qu’on ne peut pas quitter. C’est comme ça, point. Richard était l’un de ceux-là. Super beau mais surtout super dragueur. Je me suis laissée emporter par sa séduction et ses phrases toutes faites… Je le savais pourtant qu’il ne me resterait pas fidèle et qu’il irait voir ailleurs dès que possible. Mais de là à me faire larguer au bout de six mois alors que je lui ai tout donné… Là, ça m’en a bouché un coin !  Toutefois, ce qui m’a le plus vexée et meurtrie, c’est qu’il le fasse par un banal sms de mer… ! Pff ! Juste comme ça !

Le message que j’ai toujours gardé, disait tout simplement : « Je te quitte. Tu ne me conviens plus… » – Richard

Sur le coup, j’ai trouvé ça minable, irrespectueux, lâche, immature d’une inélégance totale. Il est vrai que ce pauvre mec n’aura jamais les « cojones » pour me le dire en face. Remarque, avec le recul, j’aurais dû m’en douter. Il me disait souvent qu’il n’était plus sûr de notre relation, qu’il valait peut-être mieux prendre du recul… Bla, bla, bla… Et moi, comme une conne , je n’y ai vu que du feu ! Ou plutôt, je ne voulais pas voir ! La preuve : aujourd’hui encore je lui envoie des messages sur Messenger et Facebook. Un de ces jours, il va certainement me bloquer mais je m’en fiche… Tant que je peux, je le fais… Quant au prochain mec dans ma vie… Et ben, c’est moi qui lui enverrai peut-être un sms d’adieu !

Le ghosting ? Des séparations 2.0 express, à l’ère du numérique

Ainsi, une fois la stupeur et l’incompréhension passées, le choc de la nouvelle est d’autant plus violent que rien ou peu de choses le laissait prévoir vraiment. Comment être capable alors de se reconstruire ? Comment parvenir à faire le deuil de cette histoire d’amour ?

C’est là que les choses peuvent se compliquer et les dégâts de part et d’autre, être importants. Car le sentiment de culpabilité doit être impérativement dépassé.

« Qu’ai-je fait de mal ? Pourquoi ne me donne-t-il pas plus d’explications ? Que veut-il dire par là ? J’ai fait tout ce qu’il m’a demandé de faire, non ?  » Autant de questions qui restent souvent sans réponse et qui vous font culpabiliser à tort mais surtout… A mort !

Par ailleurs, notons que ces ruptures 2.0 ne sont pas l’apanage des 15-30 ans (nés avec Internet et les nouvelles technologies) mais concernent désormais, tout autant les autres générations. A un détail près : auparavant, on se rencontrait principalement en chair et en os, chez des amis ou au travail… Aujourd’hui, on court dans les speed dating trouver l’âme sœur, souvent face à des anonymes, aux sentiments légers.

quitter par texto

Le ghosting est très tendance de nos jours !

Le XXI ème siècle serait-il le siècle de l’amour « ghost » ?

En conclusion, au XXI ème siècle, rien d’étonnant par conséquent, que l’amour et les relations sentimentales deviennent des « ghost » (un terme anglais qui veut dire fantôme), au sens littéral du mot. D’où la tendance actuelle pour le « ghosting » , un acte plus ou moins violent qui consiste à mettre radicalement fin à une relation amoureuse, sans avertissement ni explications.

Serait-ce à dire alors que le dialogue ou la communication dans le couple sont « morts » ?… A vous de nous le dire en nous laissant tous vos commentaires et avis sur ce sujet.

Et n’hésitez pas à vous abonner (c’est gratuit !) à ce blog ou à nous suivre sur les réseaux sociaux pour suivre l’aventure de ce fameux « ghosting » dans un prochain article !